La course à pied améliore les capacités cognitives

Ce n’est pas pour rien qu’on parle de Smart Run chez Runnin’City ! Selon une étude parue sur Cell Metabolism et relayée par Futura Santé, courir aurait un lien avec l’apparition de nouvelles cellules dans le cerveau et donc améliorerait vos capacités cognitives… Quel rapport me diriez-vous ? On vous explique tout ça…

Créer des nouvelles cellules

Selon les expériences menées par les chercheurs, courir a un effet bénéfique d’abord sur la mémoire. Un exercice intensif et en aérobie, comme c’est le cas dans la course à pied, augmente la « neurogenèse » dans l’hippocampe. En clair, courir permettrait de créer des neurones dans une partie du cerveau essentielle pour le fonctionnement de la mémoire et l’orientation spatiale. Une expérience réalisée sur des rats a permis de le démontrer. L’effort intensif de courte durée en revanche, n’a eu aucun impact cognitif.

On parle bien de cet hippocampe là !
Et non pas celui là…

Une explication anthropologique

Selon les recherches, l’origine de cet impact de la course à pied sur le développement cognitif s’explique dans le comportement de l’homme préhistorique. Le chasseur cueilleur néandertalien devait parfois couvrir de longues distances pour attraper une proie. Durant sa chasse, en plus de poursuivre sa proie, il devait aussi parvenir à se repérer. Ce double exercice, intellectuel et physique le poussait à enregistrer des informations malgré la fatigue de l’organisme. Scientifiquement, lors de batteries de tests sur un tapis de course, chez les primates et les hommes testés, courir sur une longue période favorise la sécrétion d’une protéine : la CTSB (cathépsine B). Celle-ci aurait un effet direct sur la sécrétion d’une autre protéine : BDNF (Brain-derived neurotrophic factor), qui permet la croissance de nouveaux neurones.

Le chasseur cueilleur devait constamment chercher son chemin.

Pour résumer, prétendre que courir rend automatiquement plus intelligent serait une aberration. Cependant, en produisant des cellules utilisées par la mémoire, l’exercice d’endurance physique que demande la course à pied permet de créer de nouveaux neurones qui permettront d’enregistrer des nouvelles informations.

C’est sans doute la raison pour laquelle vous vous souvenez aussi bien des indications données par votre guide audio lors d’un Smart Run !

Laisser un commentaire